co couronnais
8 avenue concordia
16400 la couronne
0545259564
 
Yoann Paillot : Je suis très satisfait même si c'est une course Elite. Je tourne autour depuis le début de saison. C'est une victoire... Ça pousse l'équipe vers le haut. Avant ce week-end, les membres du staff m'ont dit qu'ils prenaient une victoire, même si ça devait être sur une épreuve amateur. J'espère maintenant gagner une course pro. Je pense que ça devrait le faire d'ici la fin de la saison. Je cours bien, l'équipe est très contente de moi. J'espère même que ce succès chez les pros arrivera de bonne heure. Je vais avoir des objectifs personnels ces prochaines semaines : ce sera aussi des objectifs pour l'équipe. On aura à cœur de briller pour marquer des points en Coupe de France. Tout le monde est en forme. 

Je me suis fait piéger dans la première partie de course. Je suis rentré seul sur l'échappée d'une vingtaine de coureurs, où nous avions Flavien (Maurelet). J'ai bouché, seul, près de deux minutes. J'ai réussi à rentrer avant le Bois des Echelles (km 113). Flavien a suivi les coups dans la montée. Je me suis retrouvé dans le deuxième contre. Vers le sommet, j'ai vu que tout le monde était à fond. Je suis ressorti seul et je suis rentré devant. Des coureurs sont revenus. Dans le final, Flavien a bien manœuvré. Il allait dans tous les coups. J'étais un peu sec, j'avais besoin de récupérer de mes efforts. Je lui ai ensuite dit qu'on devait être patient, que ça allait se faire dans le dernier tour. J'ai attaqué pratiquement au même endroit que l'an dernier. Il y avait déjà deux coureurs devant (Léo Boileau et Jérémy Defaye, NDLR). En passant un relais appuyé, je me suis retrouvé seul. Puis Mickaël Larpe et Sten Van Gucht ont réussi à rentrer avec moi. 
J'ai bluffé. J'ai fait ça en puncheur. J'ai fait la sélection mais je n'arrivais pas à lâcher mes deux derniers compagnons (Léo Boileau et Sten Van Gucht, NDLR). J'avais peur de terminer, encore une fois, deuxième ou troisième au sprint. Ça m'aurait énervé. Je voulais virer en deuxième position dans le dernier virage. J'ai réussi à le faire. J'ai fait l'intérieur puis j'ai lancé mon sprint. J'ai senti que j'avais la puissance pour gagner. 

https://photos.app.goo.gl/dXkB7JQQkDfhhKuf1